Restaurant de tradition

Restaurant LE PATTON

Notre actualité

image

Toute l'équipe du restaurant LE PATTON vous souhaite de très bonnes fêtes de fin d'année, soyez heureux et pensez à votre réservation pour les réveillons.

Léquipe LE PATTON




________________________________________________________________


image

Des produits locaux pour se faire plaisir

NOUVEAU
Vous retrouverez vos chocolats Coeur de Choc au restaurant LE PATTON

Des produits locaux pour se faire plaisir. Avec les chocolats il y a aussi d autres bonnes gourmandises à boire et à manger

Ps : réservez vite votre petite sortie resto
@le_patton_fontainebleau
Merci à tous les artisans, commerçants et restaurateurs locaux qui nous font confiance


Léquipe LE PATTON




________________________________________________________________


image

Le Collège culinaire de France se rassemble au Mée-sur-Seine

Une réunion du Collège culinaire de France au Mée-sur-Seine, à l'invitation d'Eddy Creuzé, du Bistro de la Grande Maison, a rassemblé producteurs et restaurateurs. Explications.

Les producteurs locaux et restaurateurs du Collège culinaire de France se sont rassemblés au Mée-sur-Seine, à l’invitation d’Eddy Creuzé, du Bistro de la Grande Maison. Tous se sont attablés autour d’un maître-mot : la qualité.

Une occasion de mettre en relation ceux qui travaillent à la qualité des produits et ceux qui les façonnent dans vos assiettes. Lundi 22 novembre, 23 membres du Collège culinaire de France, se sont réunis au Bistro de la Grande Maison, au Mée-sur-Seine, pour une rencontre organisée par Eddy Creuzé, l’un des référents locaux de cette prestigieuse association.

Un collectif militant
Le Collège culinaire de France est un collectif militant lancé, voilà dix ans, en 2011, par quinze grands chefs restaurateurs dont Alain Ducasse, Joël Robuchon, Paul Bocuse, Thierry Marx, Anne-Sophie Pic, Guy Savoy ou encore Pierre Troisgros. L’association se veut un rassemblement majeur de chefs français reconnus, qui revendiquent l’accès à une chaîne de production de qualité.

Pour se garantir un approvisionnement avec des producteurs d’excellence, d’avoir des partenaires de confiance qui partagent leurs valeurs, ces quinze chefs ont créé le Collège culinaire. Sa mission est d’assurer la mise en relation de ces chefs et meilleurs ouvriers de France auprès de producteurs qualifiés, mais pas seulement. Pour l’intégrer, les producteurs doivent souscrire à des produits d’excellence et être totalement investis envers leur production.

« Il n’y a pas de cuisine de qualité sans produits de qualité, plaide Peter Ball, responsable du réseau national au Collège culinaire de France. Mais il n’y a également pas de qualité sans engagement passionné, de curiosité et d’effort continu d’amélioration. » Et d’ajouter : « Il faut une vraie mobilisation de la chaîne et une mise en relation : du producteur au restaurateur, en passant par le client. »

Des amoureux du métier
Cette mise en relation se traduit par des journées d’immersion chez les producteurs, des rencontres thématiques autour de thématiques liées au métier (bio ou pas bio ? Crise Covid ? Comment utiliser les réseaux sociaux ? etc.) ou bien des « dîners complices » comme ce rendez-vous au Bistrot de la Grande Maison.

Eddy Creuzé, référent Ile-de-France du Collège culinaire de France, recevait ainsi restaurateurs et producteurs locaux pour que chacun se découvre et déguste les productions des uns et des autres. « Nous, restaurateurs amoureux de notre métier souhaitons offrir à nos clients des tables de qualité, insiste-t-il. Se mettre en contact avec les meilleurs producteurs garantit donc à chacun plaisir et satisfaction. »

Les chefs se sont ainsi retrouvés à tester et travailler les différents produits amenés par les producteurs tout en savourant, les créations du soir. La ville de Fontainebleau était bien représentée avec toute l’équipe du Patton ainsi que le chef étoilé de l’Axel et son chef pâtissier. Le Mée-sur-Seine était bien sûr là avec l’équipe du Bistrot de la Grande Maison, le chef Creuzé et son adjoint.

Production made in 77
La frontière n’était pas fermée avec la participation d’Emmanuel Cottet de l’Atelier Pizza, prix international de la meilleure pizzeria du Monde (« Where to eat pizza » chez Phaidon) localisé à Saint-Germain-lès-Corbeil (Essonne). Un invité parisien complétait cette savoureuse réunion : Julien Serri « chef-cuisiolo », influenceur culinaire et également référent du Collège en Ile-de-France.

Chez les producteurs, différents produits étaient représentés : les vaches Aubrac de la Ferme de Fourche, les escargots de Pamfou, la micro-brasserie bacotte de Chartrettes et sa « mousse de Bleau », le café de la Brûlerie à Melun (torréfacteur, mais également importateur passionné de café).

D’autres producteurs avaient aussi fait le déplacement : les rhums arrangés C’Rhum de Martinon & fils à Lieusaint, la maison Pommery et sa moutarde de Meaux – réputée depuis 1632 – ainsi que les pommes de terre de la ferme d’Eprunes à Réau, qui fournit la table de l’Elysée, comme des étoilés, en passant par les frites de certains kebabs cherchant la qualité.

Lire l'article = Cliquez pour lire l'article sur La République


Léquipe LE PATTON




________________________________________________________________